Articles - blogphilo.fr
Blog à propos de livres audio de philosophie.
livre audio, philosophie, blog, politique, art, épistémologie, morale, bonheur, inconscient, liberté
579
page-template,page-template-blog-compound,page-template-blog-compound-php,page,page-id-579,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
 
Pensées pour moi-même (Aurèle) / 15.10.2017

Je suis parvenu à lever une obscurité tenace qui me poursuivait depuis le début de la lecture des Pensées pour moi-même. Comment articuler la relativité de l’existence humaine avec la nécessité de devenir meilleur ? En effet, Marc Aurèle s’efforce de nous délivrer de la peur de la mort en nous disant qu’une vie longue ou courte n’a pas d’importance au regard de l’éternité. Il n’a de cesse de replacer les actions individuelles dans le contexte de l’univers pour nous porter à la conscience de leur vacuité. Dès lors la...

Autres / 15.10.2017

Freud notait, non sans malice, que les réserves que faisait naître son exposition de l’inconscient étaient pour un bonne part liées à la perte de maîtrise de soi qui l’accompagnait. Si nous ne sommes pas maîtres de notre psychisme, si des mobiles inaccessibles président à nos actions alors les notions de choix et de liberté perdent l’essentiel de leur substance. Ce que nous prenons pour un choix délibéré de notre part n’est alors que le fruit d’une nécessité qui nous échappe. Freud renoue ainsi avec le déterminisme et...

Autres / 24.09.2017

Il est singulier de constater que nous autres hommes et femmes modernes nous définissons notre objectif de vie sans véritable lien avec l’extériorité. Nous sommes confrontés aux idées de bonheur et de réussite uniquement d’un point de vue personnel sans intégrer ni autrui, ni le reste du monde dans cette quête autrement que comme outil. L’individualisme consiste essentiellement à n’envisager le monde qu’à travers notre regard, que relativement à nous-même. En ce sens le monde et autrui peuvent bien s’engloutir dans le malheur et le non sens sans que...

Pensées pour moi-même (Aurèle) / 17.09.2017

À l’époque de Marc Aurèle il semble que la notion d’honneur revêtait une valeur qui n’a plus cours aujourd’hui. Ainsi, l’idée d’offense était primordiale et sujet à de nombreux conflits tant internes qu’externes à l’individu. Nous pourrions en faire alors un point purement contextuel et le reléguer dans le non signifiant dans notre contexte actuel. Cependant, à notre époque, le regard d’autrui sur ce que nous sommes a également une importance exacerbée et par bien des points se rapproche des questions d’honneur. L’offense n’est plus ce qui détruit une...

Autres / 17.09.2017

Nous ressentons une grande injustice lorsqu’autrui fait preuve à notre égard d’hostilité mais qu’il est dans l’incapacité d’expliquer les raisons de son animosité. Nous y voyons une preuve flagrante d’inconséquence. Lorsqu’on s’échauffe contre quelqu’un il convient d’être en mesure d’en donner la raison, sinon il semble évident que cette mauvaise humeur ne cherche qu’un exutoire extérieur pour se libérer d’elle-même et qu’en ce sens elle n’a aucun rapport directe avec notre individu particulier. Nous pouvons constater sans peine que, dans la plupart des cas, nous échappons à l’auto-critique par...

Pensées pour moi-même (Aurèle) / 17.09.2017

Tout ce que nous dit Marc Aurèle semble bon et bien. Lorsque nous le lisons il est difficile de ne pas considérer que si l’humanité toute entière se servait de son ouvrage comme livre de chevet ; si, tous autant que nous sommes, nous nous mettions à suivre sa philosophie, nous ne nous en porterions que mieux individuellement et collectivement. Après tout, se libérer de la crainte de la mort et cesser de considérer que le regard d’autrui a plus d’importance que notre propre opinion de nous-même ; viser l’amélioration...

Pensées pour moi-même (Aurèle) / 09.09.2017

La théorie du « verre à moitié plein » nous incite à cesser de nous laisser absorber par le vide pour considérer également le plein. C’est estimer que l’homme, ou pour le moins certains individus, se focalisent sur le trajet qu’il reste à accomplir sans jamais prendre conscience, en même temps, du chemin déjà parcouru. Ainsi, ils se trouvent toujours dans le défaut, dans l’insatisfaction et donc plongés dans une sorte de morosité dont ils ne savent s’extraire. Lorsque nous considérons le verre à moitié plein, au contraire, nous changeons...

Autres / 09.09.2017

Je m'adresse à ceux qui, non seulement, ne croient pas en l'existence d'un Dieu, mais encore, estiment que le recours au religieux est un mal dont il faut s'extraire de toute urgence. Ceux qui estiment avec Bakounine que "si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser" car ce recours au divin est la source d'un mal qui s'insinue dans nos sociétés et la ronge de l'intérieur. Si nous partons de l'hypothèse de l'inexistence du divin alors il convient d'en définir la source. Pourquoi, quelque soit les sociétés, a-t-il émergé ?...

Le Prince (Machiavel) / 09.09.2017

Le Prince de Machiavel est tristement célèbre. C’est par lui que le terme machiavélisme à vu le jour. Il évoque en nous les eaux troubles des intrigues politiques, l’absence de scrupule, l’éradication des valeurs morales. Et tout cela pour quoi ? Accaparer le pouvoir ; du haut de son piédestal, tirer les ficelles pour mener la vile populace sans remous. User de ruses, de perfidies et de mauvaise foi afin de manipuler les êtres qui vivent sous nos lois. Être machiavélique consiste toujours a déguiser ses mauvaises actions sous des...