Dépression politique - blogphilo.fr
Blog à propos de livres audio de philosophie.
livre audio, philosophie, blog, politique, art, épistémologie, morale, bonheur, inconscient, liberté
762
post-template-default,single,single-post,postid-762,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
 

Dépression politique

Nous pouvons nous demander comment un penseur tel que Marc Aurèle a bien pu se fourvoyer en politique.

Un politique doit nécessairement avoir une vision téléologique de l’Histoire. Considérer qu’il œuvre, en tant que cheville ouvrière, à la plus grande gloire de l’Homme. Que le futur est une promesse d’un accomplissement et qu’il est parti prenante de cette édification sublime.

Mais si, comme il semble que ce soit le cas pour Marc Aurèle, le politique considère que l’Histoire n’a pas de direction, que nous ne faisons que produire ou reproduire des schémas humains sans logiques. Si comme il le dit lui-même, le quotidien des peuples n’a guère changé au cours des siècles, nous avons les mêmes joies, les mêmes peines, les mêmes angoisses et les mêmes ambitions dans un décors qui évolue de génération en génération. Si telle est l’idée de l’Histoire que se fait le politique alors la peine qu’il se donne est peu compréhensible. Toute cette énergie pour quoi ? Pour que le monde tourne un peu mieux durant une fraction de siècle ? Écoutez les doléances de ses sujets, régler leurs différends pour être récompensé de la haine de l’un sans bénéficier de la reconnaissance de l’autre qui n’y voit que justice. Sacrifier des hommes et des femmes à la gloire d’une patrie dont le souvenir s’effacera dans le temps. Amasser des richesses qui, si elles ne finissent pas dans la bourse d’un autre, se déliteront enfouies sous des tonnes de pierres et de terre. À quoi bon tout cela.

Il faudrait à l’image des chefs de tribus, dont nous parle Levi-Strauss dans Tristes Tropiques, que ceux qui les ont placés là leur offrent des compensations et pas des moindres. Ces tribus semble-t-il estiment que la vie d’un individu (si le concept même existe pour eux) n’est que le recommencement de celle de leurs ancêtres et n’ont pas l’ambition que leurs enfants les dépassent à un quelconque niveau. Dans ce cadre le rôle du chef est une véritable punition. Et de fait, compensations il y a.

Pauvre Marc Aurèle, contraint d’être empereur pour être né au mauvais moment au mauvais endroit sans être habité par la certitude d’œuvrer pour l’évolution humaine, même à très long terme…

Étiquettes :
,
Absence de commentaire

Publiez un commentaire